Inédit en Délégation Hauts-de-France : le chimiste Jean-Marie Tarascon reçoit la médaille d’or 2022 du CNRS

Distinction

Créée en 1954, la médaille d'or du CNRS est l’une des plus prestigieuses récompenses scientifiques françaises. Elle distingue cette année le chimiste Jean-Marie Tarascon pour ses travaux pionniers dans la compréhension et la découverte de nouveaux concepts réactionnels liés au lithium, la synthèse de nouveaux matériaux d’électrodes et d’électrolytes pour batteries, et la conception de batteries inédites. Jean-Marie Tarascon travaille depuis plus de 25 ans dans des laboratoires associés au CNRS et est aujourd’hui à la tête du Réseau sur le stockage électrochimique de l’énergie (RS2E)1 . La médaille d’or du CNRS ainsi qu’une dotation de 50 000 euros de la part de la Fondation CNRS lui seront remises le 14 décembre 2022 lors d’une cérémonie à Paris.

  • 1FR3459

Jean-Marie Tarascon

  • La médaille d'or du CNRS distingue des carrières scientifiques ayant contribué de manière exceptionnelle au dynamisme et au rayonnement de la recherche française.
  • Cette année, la chimie du solide est à l’honneur avec la distinction de Jean-Marie Tarascon, chimiste et pionnier du stockage électrochimique de l’énergie.
  • Les travaux de Jean-Marie Tarascon répondent à un défi majeur : inventer de nouvelles technologies plus performantes, sécurisées et écologiques pour le stockage de l’énergie de demain. Ses recherches trouvent des applications aujourd’hui dans les véhicules électriques, les appareils électroniques portables ou encore le stockage des énergies renouvelables.