DESTINY, un programme doctoral pour recruter 50 doctorants sur des projets autour des batteries

International Energie

Porté par Christian Masquelier du Laboratoire Réactivité et Chimie des Solides (UMR7314) et coordonné par le CNRS, le projet DESTINY – pour Doctorate programme on Emerging battery Storage Technologies INspiring Young Scientists – est lauréat de l’appel PhD COFUND 2019 du programme Marie Curie d’Horizon 2020. Cet appel visait à stimuler des programmes régionaux, nationaux et internationaux afin de favoriser l'excellence dans la formation, la mobilité et le développement de carrière des chercheurs, essaimant ainsi les meilleures pratiques des Actions Marie Sklodowska-Curie (AMSC).

Concrètement, plus de 4 M€ seront versés par l’Europe à DESTINY pour cofinancer 50 doctorants sur des projets autour des batteries (matériaux innovants, smart batteries, fonctionnalités, applications vers l’industrie). Quarante institutions issues de l’Institut de recherche européenne ALISTORE‑ERI sont partenaires dans le cadre de DESTINY. Le projet DESTINY s’inscrit dans la continuité scientifique du projet européen BATTERY2030+.

Objectifs du programme doctoral : développer et élargir les compétences des doctorants. Les candidats sélectionnés seront formés à la pointe de la recherche européenne sur les batteries, leur permettant ainsi de tirer parti des technologies innovantes. La formation devrait suivre les principes suivants : l’excellence scientifique, l’attractivité des conditions de travail,  le triple "i"  (international,  intersectoriel  et interdisciplinaire), la formation des compétences complémentaires et la qualité des programmes proposés.

 À noter que :

  •  le doctorant ne devra pas avoir passé plus de 12 mois sur les trois dernières années dans le pays dans lequel il souhaite s’inscrire en tant que doctorant dans le cadre de DESTINY.
  • Le doctorant devra passer, pendant ses études, trois mois minimum en détachement au sein d’une grande infrastructure, ou au sein d’une entreprise, ou encore au sein d’une autre institution académique.

La phase d’appel à candidatures va s’ouvrir d’ici fin novembre et se clôturer en avril prochain. Les trente sujets du premier appel seront publiés sur EURAXESS et sur le site internet https://www.destiny-phd.eu/.

Les candidats les mieux classés par le comité de sélection pourront choisir le pays et le laboratoire dans lequel effectuer, pendant au moins 12 mois, une partie de leur travail de thèse. 

Plus d’informations sur le projet sur Cordis, le site européen. 

DESTINY